Diviser et sectionner une plante

Diviser et sectionner une plante

Le printemps est un moment idéal pour observer d’un oeil critique votre jardin. Quelles plantes ont fleuri abondamment et lesquelles sont à la traîne depuis l’année passée ? Les plantes vivaces qui ornent votre jardin depuis des années deviennent tout simplement vieilles à un moment donné, ce qui fait qu'elles ne fleurissent plus comme avant. Pas de panique : vous pouvez leur donner une seconde jeunesse. Quand vous divisez, sectionnez ou détachez des plantes, vous obtenez plus de plantes et vous augmentez les chances de pouvoir les « partager » : un excellent cadeau pour un autre amateur de jardinage.

Diviser, sectionner et détacher : lancez-vous

Les plantes rajeunissent quand on les retire de la terre et qu'on les divise en plusieurs petites mottes, ce que vous pouvez faire au début du printemps jusqu’en automne. Environ de fin mars à fin avril est la meilleure période, car les drageons ont alors suffisamment de temps pour s’enraciner et bourgeonner avant que l’hiver ne s’installe. En fonction de l’espèce de plante, il faut diviser, sectionner ou détacher la motte principale que vous allez extraire délicatement du sol. Veillez d’abord à bien enlever toute la terre excédentaire de la motte et regardez si vous pouvez détacher ou diviser la motte à la main, ou si vous allez avoir besoin d’une pelle, d’une bêche ou d’un sécateur, dans ce cas, on parlera plutôt de sectionner.

Toutes les étapes

  • Ne divisez, détachez ou sectionnez pas de plantes qui fleurissent ou bourgeonnent. Vous pouvez donner une seconde jeunesse de cette manière à presque toutes les plantes vivaces ou plantes herbacées à mottes.
  • Extrayez la plante à l’aide d’une bêche ou d’une pelle de la terre. Voyez aussi large que possible, afin que la motte reste intacte et que les racines souffrent le moins possible.
  • Secouez la motte racinaire afin de bien voir les racines et les points végétatifs.
  • Ensuite, divisez la motte à la main, avec un sécateur ou une pelle en deux ou plusieurs morceaux.
  • Enlevez les racines mortes, les racines et germes de mauvaises herbes et le coeur de la plante, la plus vieille partie.
  • Ne plantez que les plantes qui ont des points végétatifs ou des pousses claires. Faites un trou suffisamment large pour chaque plante, remplissez-le d’abord de terre fraîche et plantez-y ensuite la plante à la même profondeur que la plante mère. Arrosez immédiatement.
  • Par temps sec, arrosez régulièrement les trois premières semaines.

Conseils supplémentaires

  • Les plantes que vous parvenez facilement à diviser ou détacher à la main sont entre autres les heuchères (Heuchera), les fleurs des elfes (Epimedium) et la plupart des géraniums vivaces.
  • Les plantes que vous devez sectionner avec un sécateur, une pelle ou une bêche sont entre autres les asters, les hostas, les phlox, les orpins (Sedum spectabile), les kniphofias et les plantes herbacées à mottes comme le Pennisetum.
  • Les plantes ligneuses (buissons et aromates), comme le buxus, les vélars (Erysimum) et la lavande, ne peuvent être rajeunies de la sorte.
     

Consultez aussi nos autres fiches:

Du cerfeuil sauvage et d'autres belles fleurs ombellées

En avril et mai, beaucoup de bordures et de prairies blanchissent grâce aux magnifiques fleurs ombellées du cerfeuil sauvage. Vous pouvez cueillir de beaux bouquets à disposer sur la table de jardin ou devant votre porte d'entrée. Ne mettez de préférence pas les bouquets à l'intérieur, car l'herbe ne sent pas très bon, elle contient en plus beaucoup d'insectes et perdra beaucoup de feuilles au fil du temps. Mais autrement: vive le cerfeuil sauvage et d'autres belles fleurs ombellées !

Plus....
Éviter les erreurs de légumes jardinier

Les potagers s'avèrent être très populaires. Il est aussi très amusant de s'en occuper, mais ce n'est pas toujours si facile. Chaque herbe aromatique et chaque légume doit notamment être semé et récolté à un moment précis. Voici cinq conseils pour les mains vertes débutantes dans un potager (miniature).

Plus....
Tailler et prendre soin de la lavande

Qui n'aime pas la lavande ? Cet arbuste méditerranéen délicieusement parfumé se trouve dans de nombreux jardins, mais un problème commun est qu'il se « boise » : au bout d'un moment, il sera plus chauve que vert - ou gris, parce que c'est souvent la couleur des feuilles. Voici des conseils pour de la lavande en pleine forme et florissante.

Plus....
Quelques solutions afin de combattre la Pyrale du buis

Actuellement, nos haies, bordures et topiaires de buis sont ravagés par un papillon nocturne parasite que l’on nomme: le Pyrale du buis. Ce papillon asiatique donne des chenilles voraces à tête noire et au corps vert couleur buis pouvant mesurer jusqu’à 4cm de long. Ces chenilles passent l’hiver dans des cocons sur la plante et dès que la chaleur fait son retour, elles émergent avec un grand appétit ! Après quelques semaines (mi-avril), on peut voir des toiles et des fils de soie entre les branches qui ne sont plus que de la dentelle, lorsque les chenilles se transforment en chrysalide (nymphose). Fin avril, le papillon de nuit aux ailes blanches et marron aux reflets dorés sera présent et déposera ses oeufs sous la face des nouvelles feuilles de buis et le cycle recommence et ce, jusqu’à 3 générations par an. Groendekor vous propose plusieurs solutions... 

Plus....