Comment remplir les bacs et pots à fleurs

Comment remplir les bacs et pots à fleurs

L'offre de plantes annuelles et de plantes à plates-bandes en est actuellement à son point culminant. Après les Saints de Glace (le 15 mai), vous pouvez sans souci mettre toutes ces belles choses sur votre terrasse ou le rebord de votre fenêtre. Elles vous garantiront un été haut en couleurs !

Les pots : bon à savoir

  • Veillez à ce que le fond des bacs et des pots que vous voulez utiliser sont munis de trous de drainage. L'eau excédentaire doit pouvoir s'échapper du récipient. Pas de trous ? Percez-les vous-même.
  • Le matériau des pots n'est pas très important : terre cuite, plastique, béton, polystone, céramique, résine synthétique, métal, bois, … Comme la terre cuite est poreuse, vous devrez arroser les plantes dans ces pots un peu plus souvent. Avec le plastique, il faudra éviter que le fond du pot ne reste trop longtemps mouillé.
  • Avant de les utiliser, trempez les nouveaux pots en terre cuite durant quelques heures dans un seau ou un bassin rempli d'eau. La terre cuite se gorge alors d'eau, elle n'aura plus besoin de celle qui est contenue dans le terreau.
  • Les pots qui sont plus étroits en haut – en forme d'urnes – ne sont pas très adaptés. Les racines prennent vite toute la place dans le pot. Il est alors impossible de rempoter les plantes sans casser leur pot.

Un bon départ fait toute la différence

Vous avez acheté vos plantes, choisi vos pots ? Vous pouvez alors commencer à planter. Avec cette feuille de route, vous le ferez comme il se doit.

1ère étape : Placez un débris de pot à l'envers sur chaque trou de drainage. Recouvrez ensuite le fond d'une couche de billes d'hydroculture (que vous trouverez dans votre jardinerie) ; 3 à 4 cm suffiront.

2ème étape : Couvrez les billes d'argile d'une couche de terreau. N'économisez pas pour le terreau, choisissez le meilleure qualité. Privilégiez un terreau qui contient déjà de l'engrais ; ainsi, vos plantes ne nécessiteront aucun apport d'engrais pour une période allant jusqu'à 100 jours (voir emballage).

3ème étape : Tapotez doucement les plantes pour les faire sortir de leur pot en plastique, en essayant autant que possible de préserver les racines. Ajustez la position de chaque plante dans la terre jusqu'à ce que vous soyez content(e) du résultat. Ne mettez pas les plantes trop près les unes des autres, elles doivent encore beaucoup grandir. Aucune idée de la distance à respecter ? Demandez conseil dans votre jardinerie.

4ème étape : Remplissez le bac ou pot de terreau. Appuyez bien, surtout autour des plantes, afin que celles-ci soient stables et que toutes les racines soient en contact avec la terre. Laissez sur le dessus un rebord d'environ 2 cm.

5ème étape : Arrosez abondamment les plantes.

Consultez aussi nos autres fiches:

Travaux au potager au mois d’août

En été, vous pouvez récolter les légumes, les épices et les fruits de votre jardin à plein régime, même ceux qui sont dans des bacs sur la terrasse (de toit) ou sur le balcon. Il y aura encore beaucoup à faire par la suite : semer, planter et tailler. Choisissez une journée ensoleillée pour sortir et vous mettre à l’ouvrage, puis profitez de votre propre récolte, fraîche et saine !

Plus....

L’été bat son plein. Il est temps de profiter des vacances dans votre propre jardin. S’il ne fait pas trop chaud, entre la décompression et les moments de flemmardise, vous pouvez faire quelques menus travaux de bricolage dans le jardin, sur le balcon ou la terrasse.

Plus....
Un bouquet vert de votre jardin

Nous avons déjà publié un article sur ce site pour vous apporter des conseils sur l’installation d’un coin à bouquets dans votre jardin. Mais aucun bouquet n’est complet sans feuilles vertes, brins d’herbe colorés ou rameaux à baies. Saisissez-vous de votre sécateur ou rendez-vous dans notre centre de jardinage à  pour y trouver des plantes, des herbes et des buissons au vert éclatant que vous pourrez placer dans un vase (ou, bien entendu, planter dans votre jardin).

Plus....
Quelques solutions afin de combattre la Pyrale du buis

Actuellement, nos haies, bordures et topiaires de buis sont ravagés par un papillon nocturne parasite que l’on nomme: le Pyrale du buis. Ce papillon asiatique donne des chenilles voraces à tête noire et au corps vert couleur buis pouvant mesurer jusqu’à  4cm de long. Groendekor vous propose plusieurs solutions... 

Plus....